Les carrelets de l Estuaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les carrelets de l Estuaire

Message  Admin le Jeu 7 Mar 2013 - 21:51

Qu est ce qu'un carrelet ?

Selon le département d’origine, les carrelets présentent des architectures
différentes. Le long de la Dordogne, les carrelets, petites cabanes en tôle, sont
posés sur les berges. Quant à la Gironde, les carrelets à ponton sont constitués
d’une fine passerelle depuis le rivage qui se termine par une petite cabane. Ce
sont des constructions simples qui utilisent des techniques d’emboîtement et
de contrepoids. Grâce à une grande ingéniosité ces constructions fragiles
réussissent à résister aux tempêtes les plus violentes et aux furieuses attaques
des bourrasques qui les ébranlent.



Respect d’un cadre législatif pour préserver le paysage

Constructions qui jalonnent le rivage, les carrelets sont rigoureusement contrôlés au niveau de leur élaboration. Leurs implantations sur le domaine Public Fluvial ou Maritime supposent donc certaines règles à respecter. Différentes institutions sont chargées de réglementer le suivi de chaque carrelet présent en Aquitaine.
Pouvoir pêcher au carrelet
Un particulier peut être propriétaire d’une installation de carrelet mais pas de son emplacement. Il devra obtenir au préalable une Autorisation d’Occupation Temporaire du terrain. Une fois cette autorisation expirée, il pourra la renouveler. Dans le cas contraire il devra remettre les lieux en état. S’il ne démonte pas la cabane, elle reviendra alors à l’Etat.

En outre, pour pouvoir pêcher il faudra solliciter une licence auprès du service gestionnaire de la pêche. Cette licence sera annuelle et renouvelée sur simple demande. Il la perdra s’il ne paie pas ou s’il ne respecte pas la réglementation concernant la pêche ou le domaine public.

En terme de pêche il convient de différencier le domaine public sous réglementation maritime et le domaine public sous réglementation fluviale.

Le point de cessation de salure des eaux délimite cette réglementation.
En aval du Bec d’Ambès (Gironde), réglementation maritime.
En amont du Bec d’Ambès (Dordogne, Garonne, Isle), réglementation fluviale.
Lorsque l’installation se fait sous réglementation maritime, l’usager devra obtenir une Autorisation d’Occupation Temporaire. Sous réglementation fluviale, il devra en plus solliciter une licence de pêche nominative.
Par conséquent, tous les ans le propriétaire de carrelet doit payer le droit à l’occupation d’une partie du domaine public. Il en est de même de la licence pour la zone en amont du Bec d’Ambès.
Les usages
Quelques règles encadrent la pêche au carrelet :
Pour la pêche de loisir, le possédant d’un carrelet s’engage à utiliser l’installation uniquement pour la pêche destinée à sa consommation personnelle.
La pêche à but lucratif est interdite.
Le pêcheur doit se conformer à la réglementation de la pêche en vigueur sur la zone où son carrelet est installé. Notamment en ce qui concerne :
Les dates de fermeture des espèces
Les dimensions du filet carrelet et de ses mailles
La taille de capture des poissons
La pratique de la pêche au carrelet est strictement réservée à l’usage privé. Le propriétaire ne peut ni louer, ni sous-louer son carrelet à une tierce personne. Lui seul est responsable de la structure et des usages qui s’y déroulent.
Les matériaux préconisés
Les documents livrés au titulaire du carrelet, lui permettent de connaître la nature des matériaux recommandés pour la réalisation de l’installation, et quelques conseils sur les couleurs à appliquer sur ces matériaux.
Il convient d’utiliser des matériaux nobles comme le bois (les pieux métalliques sont déconseillés), d’éviter les constructions de dimension disproportionnée (pas plus de 20 m² pour la plate-forme, 10 m² pour le cabanon, 1 mètre de large pour la passerelle). Les couleurs doivent rester discrètes, pour une bonne intégration dans le paysage : couleur sombre pour les pieux et la passerelle, couleur gris clair pour les garde-corps et la cabane abri.

Une histoire de longue date

Les carrelets à ponton tels qu’on les connaît aujourd’hui en Gironde et en Dordogne sont apparus au XVIIIème siècle pour répondre aux besoins fonctionnels des pêcheurs. Construits dans des cadres paradisiaques, les carrelets ont attiré et attirent toujours un public diversifié qui s’est démocratisé au cours de l’histoire. En un siècle, les carrelets ont affirmé leur appartenance au patrimoine de la région Aquitaine. Ils sont quelques centaines sur les rivages de l'Estuaire de la Gironde et de la Dordogne.

Lieu de détente et de loisirs

Au cours de l’histoire, la pêche au carrelet a très peu évolué. L’activité de la pêche est restée celle du plaisir plus que celui de la commercialisation. Aujourd’hui, les titulaires des carrelets viennent aussi en famille ou entre amis pour profiter du cadre offert par ces coins de paradis.

Que peut on pêcher dans l Estuaire ?

Le pêcheur au carrelet peut pêcher tout ce qui voudra bien se laisser prendre sauf les pibales et les esturgeons, poissons migrateurs protégés. Parmi les poissons de mer les plus classiques, pêchés au carrelet, on trouve :
les carrelets ou plies, les anguilles et les mulets, les poissons de la chance.
et les crevettes (le plus souvent).
les aloses (plus rarement).


D autres informations (photos,descriptif,temoignages,etc)sont disponible sur le site http://cabanes.u-bordeaux3.fr/

_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
avatar
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carrelets de l Estuaire

Message  Admin le Dim 27 Oct 2013 - 13:31




Suspendus au dessus des eaux de la Gironde ou dissimulés sur les rives du Médoc, les carrelets restent des constructions fragiles. Des cabanes de bois qui font le charme de l'estuaire de la Gironde.

Reportage TF1 du 3 Mai 2011

_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
avatar
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carrelets de l Estuaire

Message  Admin le Sam 26 Avr 2014 - 21:37

Complément d'info du 23 avril
Les carrelets ménacés de destruction.















_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
avatar
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carrelets de l Estuaire

Message  Admin le Jeu 22 Mai 2014 - 20:04

PATRIMOINE - Ces cabanes de pêche traditionnelles des bords de Garonne et de Dordogne, étaient menacées suite à une décision de Voies navigables de France. VNF a finalement fait machine arrière...

Menacés d’être, en partie, détruits, les carrelets resteront bien en place. Une mobilisation conséquente s’était formée ces dernières semaines pour sauver ces cabanes de pêcheurs sur piloti installées le long de la Garonne, la Dordogne, et l’Isle, dans le département. Et elle a marché. Voies navigables de France (VNF), qui gère le domaine public fluvial, souhaitait en effet mettre fin à l’usage de reconduction ou de transmission d’occupation temporaire du domaine, qui autorise l’installation ou le maintien des carrelets et leurs pontons. L’établissement public a reculé mardi soir, comme l’atteste un courrier envoyé à Philippe Dorthe, conseiller général et régional (PS) de la Gironde, et qui a mené la bataille pour sauver ces cabanes.

«Au terme de chaque convention, d’une durée de trois ans, VNF souhaitait récupérer la gestion des carrelets en bon état, et les louer aux occupants, les autres étant détruits si elle les jugeait non conforme, explique Philippe Dorthe. Plus de 50% des carrelets étaient ainsi menacés.» Aucune étude fiable n’a été menée jusqu’à présent sur ces petites maisons, mais l’association des pêcheurs amateurs aux engins et filets de la Gironde, qui regroupe 1.500 adhérents dont 1.000 pêcheurs au carrelet, estime à 650 leur nombre sur le domaine fluvial, et presque autant sur le domaine maritime, dans la région.

«Les touristes les prennent en photo»

«VNF invoquait le principe de sécurité pour justifier son projet, poursuit Philippe Dorthe, mais il n’y a jamais eu aucun accident d’ampleur avec les carrelets. Aucun ne s’est effondré jusqu’ici. La vérité est que cette institution a cherché à faire des économies, car la présence de ce patrimoine nécessite de faire travailler quelques agents…»

L’élu parle bien de patrimoine. Les pêcheurs, tous amateurs, qui exploitent les carrelets, soulignent en effet l’attrait touristique que représentent ces cabanes: «Tous les touristes qui se baladent sur la Garonne les prennent en photo» assure Michel Richard, propriétaire d’un carrelet depuis trois ans à Savignac. «C’est un engin de pêche typique et local, insiste Paul Toitot, un autre pêcheur, membre du conseil d’administration de l’association, à comparer avec la palombière pour les chasseurs.» «Il y a une véritable économie locale autour des carrelets, ajoute Marc Trely, président de l’association, il faut les entretenir, et pour pêcher, il faut acheter du matériel, notamment des filets.»

Vers un statut de protection paysagère?

Apparus au 18ème siècle sous leur forme actuelle, les carrelets sont équipés d’un moulinet qui permet de faire descendre dans le fleuve, et de le remonter, un grand filet de pêche. Ils se cèdent entre pêcheurs. « On peut le vendre, l’échanger… Tout se négocie, mais il n’y a pas d’acte officiel devant le notaire » précise Michel Richard.

Philippe Dorthe a été frappé, de son côté, du soutien populaire reçu pour son combat de sauvegarde de ce patrimoine. «J’ai reçu des milliers de messages, et pas que des pêcheurs, et même de personnes habitant en Bretagne» souligne-t-il. Après avoir sollicité le ministre de la Pêche Frédéric Cuvillier, et suite à la nomination d’un nouveau président à VNF, Stéphane Saint-André, ancien maire de Béthune, le dossier a pris une tournure plus positive ces derniers jours. «Maintenant, il faut travailler à un statut de protection paysagère pour les carrelets», estime l’élu, qui reconnaît cependant qu’il y aura des améliorations à apporter dans le futur. «Il va falloir notamment répertorier et s’occuper des carrelets abandonnés.»

Mickaël Bosredon (extrait de 20 Minutes)

_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
avatar
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les carrelets de l Estuaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum