Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc

Aller en bas

Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc Empty Re: Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc

Message  Admin le Jeu 30 Mai 2013 - 21:27

Le centre-ville cherche une stratégie de relance
Afin de dynamiser le commerce, l’Office de commerce et de l’artisanat appelle la municipalité à définir une véritable stratégie. Selon l’ODCA, des outils existent.

Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc 10674910

«On y travaille, mais ce n’est pas facile de faire venir des enseignes dans le centre-ville ». Romain Léglise, le directeur de l’Office de commerce et de l’artisanat de Lesparre-Médoc (ODCA), ne cache que la revitalisation du centre-bourg avec son commerce loc al ne se fera pas par un coup de baguette magique. Et pour véritablement changer les choses, « il faut adopter une stratégie » appuie aujourd’hui Jean Gessey, le président de cet Office de commerce.

Alors que les travaux de la rue Jean-Jacques-Rousseau sont terminés depuis plusieurs mois, cette artère principale de la sous-préfecture compte toujours autant de pas-de-porte vides.

Au total, on en recense une bonne vingtaine. En remontant cette rue - de La Poste vers la place du Maréchal-Foch - le piéton passe d’une zone assez fréquentée à une zone beaucoup moins dynamique… Le coup de propre d’après travaux n’aura pas encore généré le bol d’oxygène attendu. C’est un constat. Aujourd’hui, l’ODCA assure que des outils « juridiques » existent pour favoriser l’implantation de nouveaux commerces, mais encore faut-il les mettre en place. C’est tout le débat avec la municipalité et les acteurs locaux.

Maîtriser l’implantation
Dans une note de synthèse concernant le projet d’aménagement et de développement durable (PADD), l’ODCA, qui apporte sa contribution à ce travail, revient sur des préconisations. Rappelons que le PADD, qui est piloté par la municipalité avec un cabinet spécialisé, est le document qui exprime la vision stratégique pour les années à venir.

Pour l’Office de commerce, la politique de l’habitat est indissociable du développement économique local. Et l’observation principale sur ce chapitre est « qu’il faut éviter la dispersion de l’habitat […]. La commune doit être particulièrement attentive à la maîtrise du foncier bâti et non bâti ».

En clair, il est expliqué que « la densification mais surtout la requalification de l’habitat en centre-ville ont un impact certain sur l’activité commerciale de proximité ». Au sujet de l’implantation attendue des commerces, l’OCDA estime qu’il est nécessaire « de définir un périmètre pour organiser et planifier les projets ».

Dans une critique assez franche, l’Office de commerce et de l’artisanat fait observer « que laisser s’implanter des commerces sur un axe Bordeaux-Le Verdon à l’extérieur du centre-ville va à l’encontre de l’ambition de développer le commerce de centre-ville ». L’exemple récent de l’arrivée d’une boulangerie est donné.

Une ligne directrice
Toujours selon l’ODCA et sa note de synthèse, « une réglementation issue du Code de l’urbanisme permet d’activer des outils favorables à la restructuration d’un centre-ville et sa dynamisation ».

Après avoir passé en détail plusieurs exemples et regretté le fait que « le Schéma de cohérence territorial ne précède pas le plan local de l’urbanisme », l’ODCA lâche cette remarque : « Il serait dommage que notre collectivité, après avoir mis en place l’Office de commerce, se prive de ces outils juridiques ».

Le message de Jean Gessey se veut plutôt direct. Il souhaiterait être entendu et voir se dégager une stratégie clairement définie par le maire et son équipe.

_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
Admin
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc Empty Depuis !

Message  Admin le Mar 5 Mar 2013 - 10:10

L'office de commerce tâtonne mais progresse

Quatre mois après l'installation de son directeur, Romain Léglise, l'Office de commerce et d'artisanat fait le point sur ses premières démarches.

Difficile pour Romain Léglise de faire le bilan de ses quatre premiers mois en tant que directeur de l'Office de commerce et d'artisanat de Lesparre, tant les tâches effectuées ont été multiples et variées. La mission principale du jeune directeur est de suivre les objectifs (lire encadré) que s'est fixé l'ODCA dont le conseil d'administration bénévole, est présidé par Jean Gessey. Le temps de l'observation et de la rencontre avec les différents interlocuteurs étant passé, il a fallu mettre en place, très vite, un certain nombre de partenariats qui va servir aux porteurs de projets et d'animations du centre-ville.

Banques et associations
Romain Léglise a pris son bâton de pèlerin et obtenu des banques lesparraines, l'assurance qu'elles mettront tout en œuvre pour aider à l'ouverture de nouveaux commerces et pallier les difficultés des commerces existants. Par ailleurs, Romain Léglise et Jean Gessey ont rencontré les associations lesparraines susceptibles d'apporter des animations dans le centre-ville pour les inviter à créer une véritable passerelle d'animations avec les commerçants.

Ces deux partenariats se sont faits en même temps que la rédaction d'un document destiné au cabinet Ide de Ville, chargé du projet d'aménagement pour le développement durable (PADD), qui servira à l'élaboration du futur Plan local d'urbanisme. Il s'agissait pour l'ODCA de coucher sur papier sa vision du commerce de proximité de demain, en tenant compte des différentes contraintes juridiques. Ce « gros travail » étant effectué, de nombreux contacts avec des enseignes régionales et locales ont été pris en guise de prospections pour les futures implantations de commerce.

Bientôt un site Internet
Beaucoup de courriers et de mails, des rencontres plus ou moins fructueuses ont déjà eu lieu, entre le directeur de l'ODCA et les personnes et entreprises susceptibles de s'installer en centre-ville. Pour être complet, Romain Léglise parle encore de formations futures, initiées par la CCIB et la Chambre de métiers d'Aquitaine, à la fois pour les commerçants installés et ceux qui désireraient le faire.

Pour ce qui est à venir, Romain Léglise rappelle que la charte graphique est en cours de réalisation par l'agence Apostrophe du centre-ville et celle d'une charte de déontologie éditée pour harmoniser des pratiques commerciales. Le site Internet de l'ODCA n'attend plus que son Webmaster, maintenant que son cahier des charges est bouclé. Cet outil sera une vitrine pour les commerçants existants et permettra aux consommateurs de découvrir ce qui les attend en centre-ville.

Une enquête qualitative doit être lancée, à la fois réservée aux consommateurs et aux commerçants, sur leurs attentes. Des ateliers sont en cours d'études pour permettre aux commerçants de se poser les bonnes questions comme celle de savoir comment fidéliser les clients ?

Romain Léglise finit ses propos en affichant un bel enthousiasme : « Il faut y croire. Le potentiel est là. Il faut l'aider et l'accompagner ; redonner confiance aux investisseurs. La municipalité a fait un bel outil, il faut maintenant le faire vivre. »

Article Sud Ouest du 05/03/2013

_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
Admin
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc Empty Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc

Message  Admin le Jeu 17 Jan 2013 - 21:41

Dans la semaine ,est paru un article (oui un de plus ) sur la morosité de la rue commerçante JJ Rousseau de Lesparre Médoc

Voila j ai voulu faire ce sujet ,car il y a encore des personnes et commerçants qui y croient et qui sont fier de leur commerces ,et c est tres important de le souligner car ça devient rare malheureusement !

Donc j en viens au sujet , la réponse d une commerçante de cette rue qui répond au sujet négatif qu'expose le journal Sud Ouest



LE RUE JEAN JACQUES ROUSSEAU N EST PAS UNE RUE FANTOME !

Moi-même commerçante dans la rue je n’ignore pas les problèmes dont vous vous faites amplement l’écho à chacune de vos publications sur la rue JJ Rousseau.

Je ne crois pas qu’il faille résumer la problématique de la rue JJ Rousseau à un seul problème qui opposerait le maire aux commerçants. C’est un peu simpliste et cela dessert , il me semble, les deux parties .
On perd beaucoup de temps en France à être « pour » ou « contre » mais rien n’est jamais tout noir et tout blanc et chacun probablement a sa part de responsabilité à assumer .

« Là où croit le péril, faisons croître ce qui sauve » enseignait Hölderlin
En d’autres termes, sur un terrain si difficile, au lieu de semer des épines, semons les graines du renouveau .

Notre grandeur en tant que commerçant est d’assumer notre part de responsabilité sans attendre tout toujours des pouvoirs publics et de leur municipalité qui de toute façon comme le faisait remarquer à juste titre une commerçante interviewée n‘ont plus de moyens financiers pour le faire. Mais notre grandeur c’est aussi de nous forger à l’aune des difficultés qui ne manquent pas dans une vie de commerçant et d’apprendre à dépendre le moins possible des circonstances extérieures. Notre grandeur est d’offrir la chaleur et l’humanité propre aux petits commerces , quelque soit la personne qui franchit la porte. Mais ce n’est pas l’image que vous montrez: vous ne montrez que nos mauvais jours: quand on gémit, quand les chiffres sont moins bons, quand on se laisse prendre par la morosité ambiante. Alors pourquoi ne pas montrer aussi « nos bons jours » ?

A tous les niveaux, beaucoup de choses sont en crise et la rue JJ Rousseau n’y échappe pas pour différentes raisons. Mais pourquoi voir toujours le côté sombre de la crise et oublier le sens du Crisis dont l’étymologie grecque nous rappelait qu’elle est avant tout une opportunité de changement en profondeur et …en grandeur ! Les temps changent, les faux prophètes qui annoncent les fins du monde ne font plus recette . Des initiatives partout fleurissent qui montrent des changements constructifs pour le futur et dans la rue JJ Rousseau comme ailleurs, il y a aussi cet aspect : cherchez et vous trouverez j‘en suis sûre, avec la certitude également que vos lecteurs apprécieront cette touche de « légèreté » !



Je tiens a remercier cette commerçante pour m avoir donner l autorisation de publier sa publication facebook


_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
Admin
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc Empty Re: Il reste encore de l enthousiasme dans la rue JJ Rousseau de Lesparre Médoc

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum