Touche pas à mon spot !!!

Aller en bas

Touche pas à mon spot !!!

Message  Admin le Mar 4 Aoû 2015 - 21:12

Un très bon article sur le localisme et le surf extrait de tribord.fr
Existe t'il dans le Médoc ? Chacun son point de vue mais savoir-vivre et respect sont le résumé de l'idéologie du surf et bien sûr se faire plaisir sur les vagues


Entre légende urbaine et récits plus ou moins factuels, plus ou moins exagéré (plutôt plus que moins) vous en avez sûrement entendu parler. Si ce n’est pas le cas, voici un guide pour vous aider si, par malchance, vous êtes confronté à ce phénomène : le localisme. Quelques informations sont à connaître à propos de cet art de rejeter une personne ne venant pas de son « home spot ». Afin de vous éviter les foudres des « locaux », il faut savoir prendre quelques précautions.

LE LOCALISME EXISTE-T-IL VRAIMENT ?

En France, il n’existe pas réellement de spot où le « localisme » fait rage, une poignée d’endroits un peu « chauds » sont répertoriés, mais rien de très important comparé à Hawaii avec les Black Shorts, en Australie avec la Bra Boys.

Ces plages sont souvent balisées de tags « go home » sur environ 400 mètres avant le parking, sur le parking, et s’il était possible de tagger sur le sable, soyez sur que les « locaux » l’auraient fait. Rien ne prouve qu’ils n’aient pas essayé...

Donc non le localisme n’existe pas vraiment en France. Ou du moins on ne peut pas appeler de la sorte quelques actes isolés de violence résultant plus de tensions humaines que de réel esprit de défense du territoire.

Mais il existe des gens plus ou moins accueillants (plutôt moins que plus) donc tout surfeur connait des histoires de pneus crevés, pare-brise waxés, coups de pala (raquette de pelote basque en bois) ou simples insultes. Vous l’aurez compris, les spots les plus atteints par le localisme en France se situent sur le littoral aquitain

COMMENT IDENTIFIER UN LOCAL ?

C’est en général celui qui vous répond « au revoir » quand par courtoisie vous lui dites « bonjour ». Il a une marque de bronzage au niveau des plis du front à force de froncer les sourcils. Il est bruyant avec ses amis. Il est plus ou moins intelligent (plutôt moins que plus). Il ne respecte pas les règles de priorité quand quelqu’un qui n’appartient pas à son clan part sur une vague. Il est chez lui, ce qui explique naturellement qu’il ne respecte pas les règles de priorités. Après avoir taxé une vague à un bodyboarder, il lui sort des répliques du style « premier debout » et rit fort avec le fond de sa gorge.

Dernière petite précision, le local c’est celui qui est très content d’être bien accueilli par les autres locaux quand il voyage (donc touriste à son tour), et pourtant, il ne se montre pas chaleureux avec les voyageurs qui élisent son spot pour pratiquer leur passion. Le « local » est un paradoxe.

LES CONDITIONS POUR ÊTRE UN LOCAL

Il est clair que vous ne deviendrez pas un « local » en un claquement de doigts, il y a généralement deux manières de le devenir rapidement.

La première est simple, il suffit de mesure plus d’1m90 et de peser plus de 90kg de muscle et de fracasser chaque vague que vous surfez, vous verrez que les surfeurs du spot vous apprivoiseront plus ou moins vite (plutôt plus que moins).

Si vous n’êtes pas dans le cas précédemment décrit, la deuxième option vous correspondra mieux. Elle consiste à créer des affinités avec les locaux, surfer quasiment tous les jours, dire bonjour en entrant à l’eau, respecter le roulement au pic, le contourner en remontant au line up, essayer après quelques semaines d’engager la conversation (sur les conditions en général). Ainsi, l’engrenage sera enclenché, mais si ça ne fonctionne pas, n’insistez pas trop, c’est une question d’affinités et rien ne sert d’appartenir à un groupe qui ne vous correspond pas...

LOCALISME, MAIS POURQUOI SONT-ILS SI MÉCHANT

Plus sérieusement, comme évoqué au début de cet article, les actes de localisme résultent plus de tensions humaines que d’un réel esprit de défense du territoire. En effet, les spots sont tellement surpeuplés en été que les locaux ont abdiqué... Et puis une part non négligeable d'entre eux vit grâce au tourisme alors ce serait absurde de se montrer violent envers les vacanciers. C’est comme si vous passiez devant un bar, que le serveur vous giflait avant de vous proposer un rafraichissement en terrasse.

Vraiment plus sérieusement, certains petits éléments créent de grandes tensions. En les connaissant et en contribuant à ce qu’ils ne se produisent pas, vous éviterez d’être à l’origine de tensions et donc le destinataire de paroles ou d’actes virulents.

LE COMPORTEMENT À ADOPTER


Si vous êtes débutant, n’allez pas au pic d’1m-1m50 parfait où tout le monde est, où tout le monde surf bien. Ça ne vous servira à rien, rester dans les mousses est le meilleur moyen d’acquérir les premières sensations de glisse. Et si vous vous y rendez, vous gênerez les bons surfeurs, vous serez un danger à la fois pour eux et pour vous même. En plus, ils devront faire attention à vous et quand on surf bien on n’a pas forcément envie de se préoccuper à surveiller un débutant (appart si c’est un ami, notre enfant ou celui d’un autre local). Le seul fait de votre présence pourrait générer un sentiment d’insécurité et comme il suffit d’une étincelle, les tensions se feront sentir plus ou moins rapidement après votre arrivée au pic (plutôt plus que moins).

Si vous surfez mieux, bien ou alors que vous vous obstinez à monter au pic surpeuplé, la première chose à faire est de dire bonjour à ceux qui sont déjà au pic, même si vous risquez d ‘essuyer un regard noir dans un blanc pesant, vous serez toujours mieux perçu que si vous ne saluez personne. Ensuite respectez les règles de priorité, vous n’arrivez pas en terrain conquis. Il est très important de contourner la zone de déferlement pour ne pas gêner le surfeur sur sa vague, c’est à vous de faire attention à lui et non le contraire. Respectez le roulement au pic. Observez le comportement des surfeurs, repérez les locaux et s’ils vous font l’intérieur, ne rouspétez pas. En règle générale ne rouspétez pas.

Les locaux vous expliqueront tout ça plus ou moins bien (plutôt pas du tout) même si cela contribuerait à un surf plus détendu...


_________________
http://forumdumedoc.lebonforum.com/
Page facebook:Forum du Médoc
Groupe facebook:Macau et ses voisins
Page facebook: Macau et ses voisins
avatar
Admin
Admin

Messages : 3270
Réputation : 27
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Macau

http://www.leforumdumedoc.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum